h1

YouTube lance sa Screening Room

27 juin 2008

YouTube, premier site de vidéos en ligne mondial, a lancé cette semaine un service dédié à la promotion du cinéma indépendant. Baptisé The Screening Room, le service prévoit la diffusion en streaming de 4 courts métrages sélectionnés toute les 2 semaines, et plus exceptionnellement de nouveaux long métrages.

Avec plus de 4 millions de vidéos[1] visionnées en mars 2008 aux Etats-Unis, soit une part de marché de 38% sur le segment du streaming en ligne, YouTube pourrait bien offrir une visibilité accrue à des productions de qualité n’ayant jamais été distribuées auprès du grand public.

Le line up pour le mois de juillet inclut des films anglais, américains, canadiens, suédois ou encore norvégiens, pour la plupart déjà remarqués en festival. Our Time Is Up, nominé aux Oscars en 2006, The Danish Poet, récompensé en 2007, The Shovel, récompensé en 2006 au festival de Tribeca, entre autres, font partie de la sélection en juillet. Des films d’origine allemande, autrichienne, française, africaine sont en outre attendus cet été.

Pour soumettre son film à l’appréciation du jury, le seul critère est de déte nir les droits Internet de l’œuvre. Le panel chargé d’examiner les œuvres travaillera ensuite en collaboration avec Sundance Channel, la chaîne câblée dédiée à la promotion du cinéma indépendant et étranger aux Etats Unis, pour sélectionner les heureux élus.

L’originalité de l’initiative réside en cela que YouTube accroît l’interactivité entre les auteurs et le public, avec la possibilité de laisser des commentaires concernant les œuvres visionnées. Libre aux talents de répondre ensuite aux internautes. La Screening Room redirige enfin les internautes désireux d’acquérir l’œuvre vers de sites commerciaux DVD/VoD.

Sara Pollack, Film Manager chez YouTube envisage le nouveau service comme une fenêtre de promotion pour des réalisateurs n’ayant pas encore de distributeurs, mais également une possibilité de monétiser des revenus pour les auteurs plébiscités par le public. Par le passé, Arin Crumley et Susan Buice, co- réalisateurs du long métrage « Four Eyed Monsters » et de la série homonyme, après avoir dépassé le million de visionnages sur YouTube, ont ainsi finalement séduit des distributeurs TV/DVD dits classiques. Si les montants générés par la publicité n’ont pas été dévoilés, il semblerait qu’au delà du million de visionnages, les remontées de recettes attribuées aux réalisateurs se chiffrent en milliers de dollars. Toutefois, là encore, le rôle primordial de la Screening Room sera d’offrir une fenêtre d’exposition à des nouveaux talents, à charge pour eux de monétiser par la suite ces audiences. Notons que suite à la diffusion sur YouTube en février dernier de Spider, réalisé par Nash Edgerton, l’œuvre avait été classée dans le top 5 des ventes court métrages sur iTunes.

 

 

Screening room

 

Geraldine Ohana


[1] http://www.comscore.com/press/release.asp?press=2223

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :