h1

Un marché du travail de plus en plus concurrentiel dans la Silicon Valley

12 février 2008

Le marché du travail IT dans la Silicon Valley devrait connaître cette année une concurrence sans précédent. Un article récent de TechCrunch décrivait ainsi la concurrence acharnée entre les géants de la Valley pour attirer les talents. Alors que l’an passé les diplômés d’un Bachelor of Science avec une majeure en Computer Science pouvaient espérer jusqu’à $70K pour leur première année, Facebook a décidé de relever la barre très haut cette année en proposant à ce même type de profils jusqu’à $92K. Google a réagi rapidement en proposant jusqu’à $95K par an à ces jeunes diplômés et jusqu’à $130K aux titulaires de Master in Computer Science. Les grandes compagnies se livrent donc entre elles à une bataille sans précédent pour attirer les jeunes talents et doivent dorénavant également faire face à la menace d’une multitude de start ups prometteuses. En effet, ces nouveaux entrants aux ambitions d’un Google, à défaut de proposer de tels niveaux de salaires, proposent des plans de stock options particulièrement avantageux à des étudiants qui ont grandi avec l’exemple des premiers employés de Google devenus rapidement multimillionnaires.

« The current IT market is very strong. There are very few talented IT individuals that are out of work right now. » – Sean Norris, Branch Manager, Sapphire Technologies

Etant donné la difficulté du marché, les entreprises ont de plus en plus recours à l’offshore pour des fonctions comme le développement et le test. Il émerge en conséquence une demande croissante pour des profils techniques capables de gérer la relation avec ces nouveaux partenaires. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les profiles techniques les plus demandés sont les développeurs séniors spécialisés Java, C++, Perl, Unix, C# et Python. Pour le développement sur mobile, la spécialité la plus recherchée est J2ME, suivie de BREW, Symbian puis Windows mobile.

La situation actuelle est donc particulièrement difficile pour les nouveaux entrepreneurs du secteur qui souhaitent s’installer dans la Silicon Valley et qui ont l’ambition d’y construire une équipe. Les ressources humaines sont un poste particulièrement critique d’une implantation et d’un développement aux Etats Unis. Il existe donc pour cela de nombreux sites qui permettent d’appréhender plus clairement le recrutement et plus particulièrement les aspects salariaux :

Indeed : Un des sites les plus complets et les plus faciles à utiliser pour toute information concernant les salaires. Il permet de connaître facilement en fonction de la ville ou de la région le niveau de salaire moyen qu’un candidat peut espérer. La force de ce site est qu’il extrait régulièrement les données des annonces postées sur plusieurs milliers de sites (50 millions d’annonces analysées l’an passé). Grâce à cette approche différente des outils ordinaires qui basent leurs données sur des études d’analystes, Indeed propose une information claire sur l’évolution des salaires quotidiennement mise à jour :

Salary.com : Au delà des salaires, ce site traite l’ensemble des problématiques liées aux intéressements et avantages proposés aux employés. Il propose un outil très complet, Salary Wizard, qui est d’ailleurs repris par la majorité des sites traitant du sujet. Très facile d’emploi, cet outil vous permet de rechercher les données salariales sur plusieurs centaines de postes en fonction de la zone géographique ciblée (région et ville). Salary.com propose également des articles et des exercices qui vous permettent de comprendre et de construire pour votre entreprise des plans d’intéressement, de stock options, d’estimer les bonus.

Salarybase.com : Site qui propose un outil de calcul de salaire particulièrement détaillé. En laissant à l’utilisateur la possibilité de définir plus d’une dizaine de critères il permet de cibler des profils extrêmement précis.

Abbott, Langer & Associates : ce site propose des études complètes sur les salaires et intéressements de plus de 400 emplois dans de nombreux domaines : IT, marketing, accounting, human resources, engeneering, consuling … Il présente entre autres les best practices en matière de négociation salariale.

JobStar Salary Surveys : ce site propose une collection particulièrement complète d’études sur les salaires. Il propose également de nombreux articles de spécialistes ainsi que des ouvrages de référence.

Enfin, il ne faut pas oublier que pour certains postes, il est tout à fait possible d’avoir recours au VIE qui ne représente en moyenne qu’un investissement de $30K par an, qui peut être en partie subventionné depuis la France par des aides publiques Pour toute information complémentaire sur le VIE, consulter le site d’Ubifrance.

Gaëtan Gachet

One comment

  1. […] auprès de freelances et de prestataires offshore ? 1 mars 2008 Nous l’évoquions dans un de nos précédents articles, le marché du travail IT dans la Silicon Valley sera […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :