h1

Comment écrire un bon Business Plan

28 décembre 2007

A lire, un interview de Tim Berry, l’éditeur de Business Plan Pro, par Guy Kawazaki, l’auteur de The Art of The Start (dont la lecture de sa traduction en français par Marylène Delbourg-Delphis, L’art de se lancer, est très conseillée pour tout entrepreneur venant aux US). L’échange rappelle la nécessité d’adapter son business plan, qui est un outil de pilotage à usage interne, lors de présentation à l’extérieur, et d’avoir des supports de présentation (pitch, executive summary et slides) parfaitement calibrés pour être percutants et lus. C’est finalement très proche du chapitre sur l’art d’écrire un business plan du livre L’art de se lancer, qui reste la référence.

However, when you do have a “business plan event,” as we call it—meaning loan application, investment, or review for board of directors or advisors—then give your readers a break. Include charts to illustrate numbers. Use easy to read bullets. Use 12-point fonts for people over 50. Make an easy outline to follow. Include an executive summary that could stand alone if it has to because it will. Have chapters describing the company, what it sells, the market, the plan specifics —strategy, tactics, and programs, the management team, and the financial projections. Don’t be afraid to use PDF documents, they travel well and are convenient for all concerned. And let your readers decide whether they want hard copy.

Technorati Tags: ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :