h1

Le Flip Video de Pure Digital, naissance d’une nouvelle gamme de caméscope dédiée aux «Youtubers » ?

26 mai 2007

Sur un marché actuel de l’électronique grand publique à l’offre abondante de caméscopes aux caractéristiques et supports d’enregistrement divers (DVD, HDV, etc.) et d’appareil photos numériques intégrant des fonctionnalités avancées de capture vidéo en bonne qualité, le consommateur se trouve bien souvent désorienté.

S’inspirant de ce constat et de l’évolution des usages en termes de capture, de consommation et de partage de vidéo, la société Pure Digital propose aujourd’hui sa vision du caméscope « nouvelle génération » en annonçant la sortie du Flip Video.

Le Flip Vidéo de Pure Digital

Porté par le développement des sites Internet de partage et de diffusion de vidéos tels que le désormais emblématique YouTube et ses multiples concurrents tels que Dailymotion en France et autres Blip.tv ou MySpace Video, les usages de la consommation de vidéos ont sensiblement évolué.

Dans cet univers particulier du contenu généré par l’utilisateur ou UGC (User Generated Content), l’importance de la qualité du contenu et de la définition de l’image semble désormais s’effacer peu à peu pour laisser la place à une nouvelle génération de contenus. En effet, la vague 2.0 fait désormais la part belle à une abondance de contenus prenant la forme de clips souvent courts, en faible définition et qui trouvent toute leur valeur dans une certaine spontanéité et une facilité de réalisation qui libère la créativité de la communauté d’utilisateurs.

La société Pure Digital, qui s’était déjà illustrée fin 2003 en mettant sur le marché un appareil photo numérique jetable récidive aujourd’hui en annonçant la sortie du Flip Video.

Technorati Tags:

Désireuse de simplifier l’offre du marché elle propose un caméscope qui n’est rien de plus qu’un caméscope et qui se caractérise par sa taille particulièrement compacte, sa simplicité d’utilisation, sa parfaite adaptation à la génération adepte de l’UGC, la génération des « Youtubers », mais aussi par un prix de moins de 150 dollars (selon les versions proposés).

En introduisant cette nouvelle ligne de caméscopes qui intègrent une fiche USB et un logiciel de montage embarqué, permettant de publier sans effort et très rapidement sur les sites de partage de vidéos, le constructeur compte révolutionner les habitudes de « shoot & share » (capture et partage) de ces Youtubers.

Pure Digital qui annonçait il y a quelques semaines un nouveau tour de financement mené par Morgan Stanley et Alliance Bernstein compte parmi ses investisseurs les prestigieux Sequoia Capital, Benchmark Capital et Steamboat Venture (Disney Group)

Des caractéristiques taillées sur mesure pour les adeptes de YouTube

Pour accompagner sa volonté de donner naissance à la nouvelle génération de caméscopes qui permettra au grand public de capturer éditer et mettre en ligne sur Internet leurs clips vidéo en quelques minutes, Pure Digital a doté son nouveau produit de caractéristiques taillées sur mesure.

Ce caméscope est proposé en deux versions, une première version intégrant une mémoire 512 MB permettant près d’une demi-heure d’enregistrement pour 120 dollars et une version proposant 1GB de mémoire pour une heure d’enregistrement à quelques 150 dollars.

Le positionnement d’autres acteurs sur ce même segment semble annoncer la naissance d’une tendance plus large

D’après la Consumer Electronic Association, le marché mondial du Digital Imaging (appareils photo et caméscopes numériques) enregistre sur 2006 une croissance de près de 30% pour atteindre un niveau record des ventes de 9,5 milliard de dollars mais devraient, selon les prévisions de cette même association, reculer sur 2007. En effet, le rapport annuel de la CEA prévoit sur 2007 un repli du marché global du Digital Imaging de près de 10% à 8,5 milliard de dollars. Le marché est tiré à la baisse par un recul du nombre d’unités vendues et un abaissement de leur prix moyen. Ce recul du marché, après le pic de 2006, s’expliquerait assez naturellement par un taux de pénétration qui dépasse déjà les 50%. En conséquence, il sera difficile dans les années à venir pour les acteurs de faire croître leurs revenus si ce n’est au détriment des parts de marché des concurrents.

Il est donc fort prévisible qu’il n’y ait à court terme plus beaucoup de place pour une « concurrence cordiale » sur ce marché. Il est d’ailleurs plus qu’envisageable que quelques acteurs ne survivent pas à ce nouvel environnement très compétitif.

Conscients de cette inquiétante tendance d’évolution du marché, d’autres constructeurs font aujourd’hui le choix de Pure Digital et rivalisent d’imagination pour explorer de nouveaux segments de marché avec des offres innovantes. Ainsi on notera que le géant de l’électronique RCA propose également, en partenariat avec Pure Digital, sa propre version du caméscope pour « Youtubers », le « Small Wonder » et que d’autres acteurs tels que Aiptek offrent aujourd’hui des produits aux caractéristiques sensiblement similaires (AIPTEK Pocket 5300, voir ci-contre).

Au regard du positionnement de ces quelques acteurs, la naissance de cette nouvelle génération de caméscopes inspirée de l’évolution des usages de consommations de contenus « UGC », pourrait à terme ne plus représenter que quelques initiatives isolées mais une tendance plus large, qu’il sera certainement très intéressant de suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :