h1

Sprint dévoile sa stratégie Wimax pour 2007

26 janvier 2007

Au moment même où, au CES de Las Vegas, le partenaire TV de Sprint, MobiTV, présente ses technologies de TV mobile par WIMAX, quelques annonces majeures de l’opérateur clarifient ses plans de développement concernant le lancement de son offre de haut débit mobile en WIMAX proposant, en mobilité, des niveaux de débit comparables aux offres DSL et câblées.

Technorati Tags:

Un objectif de 100 millions de personnes couvertes fin 2007

Désireux de tenir ses actionnaires informés de ses plans de développement en WIMAX, l’opérateur Sprint publiait le 8 janvier dernier un état d’avancement de ses projets. Dans ce communiqué, l’opérateur annonce sa volonté de lancer une offre de haut débit mobile à grande échelle fin 2007 grâce au déploiement d’un réseau couvrant une population de près de 100 millions de personnes.

Pour ce déploiement, ce sont les régions de Chicago et de Washington DC accompagnées de quelques autres marchés, non précisés mais choisis pour leur réceptivité potentielle à ces nouvelles offres, qui auront le privilège de pouvoir bénéficier en premier de ce nouveau type de réseaux.

En termes d’investissements, Sprint projetterait d’investir en 2007 un total de 1,1 milliard de dollars pour soutenir ses projets en WIMAX (300 millions d’OPEX et 800 millions de CAPEX) et près de 2 milliards (d’après un communiqué précédent) pour soutenir le développement de son offre de haut débit mobile de quatrième génération 4G.

Nokia se joint à l’écosystème 4G de Sprint

Sprint, qui dispose sur la bande des 2,5 GHz de suffisamment de spectre pour couvrir en 4G près de 85% des 100 marchés américains les plus importants, annonçait en août dernier son choix de la technologie WIMAX IEEE 802.16e pour la fourniture de ses offres de haut débit mobile. A cette occasion la société entamait autour de son projet la construction d’un écosystème d’acteurs pour la fourniture et le développement des infrastructures et équipements liés.

Cet écosystème regroupant initialement Intel, Samsung et Motorola inclut aujourd’hui Nokia, susceptible de fournir à l’opérateur des infrastructures réseaux (base stations) mais aussi des terminaux compatibles 4G. A l’occasion de ce nouvel accord Sprint annonçait, sans préciser les détails du partenariat, que l’équipementier finlandais devrait représenter un « fournisseur majeur » de son projet WIMAX.

Dans ce même cadre, Motorola a pour sa part annoncé travailler au développement d’une gamme de puces WIMAX destinées à équiper ses futurs terminaux de nouvelle génération en 4G alors que Samsung se serait engagé à fournir une gamme de six terminaux (incluant téléphones, PC ultra mobiles et baladeurs multimédia) compatibles WIMAX.

D’importants détails sur le futur de ces partenariats manquent toujours. En effet, il n’est pas encore possible de savoir quel constructeur fournira quels équipements et comment se répartiront les milliards d’investissements annoncés. Il convient donc de suivre attentivement le développement de ce projet pour déterminer lequel de ces acteurs obtiendra la plus importante part du gâteau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :