h1

Earthlink, Google et San Francisco trouvent finalement un terrain d’entente

26 janvier 2007

Après une série de rebondissements tout au long de l’année 2006, il semblerait d’après une annonce récente de la société Earthlink que le projet de déploiement d’un réseau Wifi municipal dans la ville de San Francisco soit aujourd’hui en bonne voie.

A titre de rappel le service, qui devrait coûter à Earthlink entre 7 et 8 millions de dollars pour son lancement, devrait être proposé au million de résidents et visiteurs de San Francisco dans le cadre de deux offres :

  • Une offre premium haut débit (1 Mbps) payante proposée par Earthlink pour 21,95 dollars par mois ;
  • Une offre gratuite à bas débit (300 kbs) financée par la publicité et proposée par le géant de l’Internet Google (Google prévoit de payer Earthlink pour l’utilisation de son réseau).

Après neuf mois de négociations, un nouveau pas en avant

Après neuf mois de négociations, Earthlink (en partenariat avec Google) et la ville de San Francisco se seraient finalement accordés sur les termes du contrat relatif à la fourniture d’un réseau Wifi d’ampleur municipale dans la ville. Si cette nouvelle annonce risque de relancer le débat qui oppose les partisans de la fourniture du service par un acteur public à ceux préférant voir ce service offert par un acteur privé, le projet semble aujourd’hui avoir beaucoup avancé.

Earthlink et Google doivent encore convaincre le Board of Supervisors

Cependant, avant de pouvoir envisager tout déploiement, cet accord doit d’abord être accepté par le Board of Supervisors de la ville de San Francisco. On peut donc espérer, dans l’hypothèse d’une acceptation du projet par ce dernier que les premiers déploiements débutent dans le courant de 2007. D’après Earthlink, sur les 11 membres qui constituent le Board of Supervisors, 4 à 5 seraient favorables au projet, 3 seraient contre alors que 3 à 4 ne se prononceraient toujours pas. Un développement à suivre de près.

La principale critique porte sur la pertinence de la technologie. La norme Wifi n’a jamais été conçue pour le « dernier kilomètre » de l’accès haut débit des résidentiels ni pour supporter un grand nombre d’utilisateurs sur une même borne. Le WIMAX, et en particulier la norme IEEE 802.16e, est au contraire dédiée à de tels usages. Si les déploiements sont en cours et si aucun réseau ni usage ne verront le jour à grande échelle avant 2009, il est pertinent de s’interroger sur le déploiement d’une norme Wifi qui pourrait s’avérer obsolète commercialement dans deux ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :